Les vertus du curcuma sont remises en causes par une nouvelle étude. Les bienfaits de cette épice si célèbre et traditionnellement utilisée en Asie sont-ils un mythe, une intox commerciale ou bien sont-ils réels ? Découvrez mon enquête sur lutetiaflaviae.com !

Les bienfaits du curcuma pour se protéger des maux du quotidien. Découvrez mon astuce bien-être, santé, beauté et mon utilisation alimentaire ou en masque !


 

Enumérer les vertus du curcuma est en vogue. Cette épice souvent qualifiée de miraculeuse est traditionnellement utilisée dans les cultures orientales. En Occident, elle fait désormais partie des super-aliments incontournables.

Je m’en sers régulièrement en cuisine pour profiter de ses bienfaits tout en colorant les plats. J’en incorpore aussi depuis longtemps à mes soins du visage et des cheveux.

Quelle ne fut pas ma surprise en lisant que la fameuse épice en or n’offrait, en réalité, aucun avantage ! Les études citées par les experts auraient-elles été faussées ? Pire, les Indiens et les Chinois se seraient-ils trompés depuis l’Antiquité ? On nous aurait donc menti !

Si je préfère me fier en premier lieu aux études scientifiques, j’ai tout de même du mal à remettre en cause les savoirs ancestraux. Ainsi, j’ai décidé de mener l’enquête pour comprendre davantage cette histoire mais aussi, pour me sentir un peu moins trahie.

Tout comprendre sur les bienfaits du curcuma ! Cliquez pour tweeter

 

Les vertus du curcuma : mythe, intox ou réalité ?

 

Le curcuma est une épice très connue pour ses bienfaits sur la santé : elle est anti-inflammatoire, antioxydante et renforce le système immunitaire. Découvrez ses vertus sur lutetiaflaviae.com

 

Les bienfaits du curcuma

Le curcuma longa est une plante similaire au gingembre. Les rhizomes entiers s’achètent en herboristerie, en magasin bio et dans certains supermarchés. On le trouve plus facilement en poudre, en complément alimentaire et en huile essentielle.

Le curcuma serait un antioxydant et un anti-inflammatoire puissant. On lui prête des propriétés antivirales, antimicrobiennes et anticoagulantes. Il améliorerait également des fonctions du cerveau : la mémoire et la concentration.

On le recommande en cas de :

  • Troubles digestifs (maux d’estomac, nausées, pertes d’appétit, intestin irritable)
  • Inflammations (arthrite, rhumatismes)
  • Douleurs (articulaires ou menstruelles)
  • Tension artérielle
  • Dépression, anxiété, stress
  • Rhumes
  • Maladies de peau (urticaire, eczéma, acné)
  • Cholestérol

Le curcuma participerait aussi à la prévention du cancer et de la maladie d’Alzheimer.

Avec tous ces avantages, il est normal que le curcuma soit aussi célèbre. Par ailleurs, on peut en acheter en poudre au supermarché à petit prix.

 

Cependant, une dernière étude portant sur la curcumine (1), l’actif principal du curcuma, révèle que les bienfaits de l’épice sont peu concluants. Que faut-il tirer de cette découverte ?

 

Comprendre les vertus du curcuma

Déjà, il faut prendre en compte trois choses importantes :

  • La qualité du curcuma est variable. Celui vendu en poudre au rayon épices du supermarché est passé par différents procédés d’obtention. Il n’offrira donc pas toutes les propriétés qu’on lui connaît.

 

  • Le curcuma est mal absorbé par le système digestif. Il a du mal à traverser l’intestin donc la plupart de ses bienfaits ne vont pas jusqu’au sang.

Afin de multiplier son efficacité, il faut le mélanger à du poivre (pipérine) et à de l’huile (phospholipides).

 

  • La plupart des précédentes études avaient été menées in vitro, c’est-à-dire en laboratoire, et non in vivo : sur des êtres humains. Cette dernière étude a montré un comportement étrange de la curcumine : “elle a tendance à se lier à toutes les molécules du test, sans pour autant avoir d’action thérapeutique spécifique dans le corps humain” (2).

 

Il me paraît ensuite important de relativiser cette étude. En effet, elle se concentre sur l’efficacité de la curcumine. Or, elle ne constitue qu’environ 5% des composants du curcuma.

Kathryn M. Nelson, une des scientifiques qui a mené l’étude de 2017, explique aussi que les différents mélanges (huiles et autres épices) utilisés dans chaque précédente étude rendent difficile de comprendre quel composé est actif (3).

Par conséquent, la tradition et les multiples retours d’expérience peuvent témoigner de l’efficacité du curcuma. Cependant, elle ne résiderait pas dans la curcumine seule.

Dans la pratique, cela signifie : choisir correctement son curcuma (si possible bio, de bonne qualité) et de bien le consommer (en le mélangeant).

 

Découvrez toutes les vertus et les bienfaits du curcuma, si son efficacité est réelle et comment le consommer sur lutetiaflaviae.com

 

Comment consommer le curcuma

En usage interne

Si vous souhaitez le consommer en cure ou pour soigner un trouble, la posologie peut varier. Il est conseillé d’en prendre l’équivalent d’une cuillère à café par jour. Vous pouvez aussi utiliser la règle du 9-5-1 (4). Pour bénéficier des propriétés du curcuma dans l’intestin, il n’est pas nécessaire de le mélanger.

Toutefois, je recommande de faire davantage de recherches (de nombreux liens utiles sont mentionnés à la fin de l’article) et d’en parler à un médecin.

Il existe quelques contre-indications. Par exemple, il est déconseillé d’en prendre en cas de traitement anticoagulant ou avant une opération chirurgicale.

 

Si vous désirez profiter des vertus du curcuma en prévention, il sera utile en cuisine. Il est toujours préférable de privilégier les aliments aux gélules.

On l’utilise dans le curry ou dans le colombo. J’aime en saupoudrer sur la viande mais aussi, sur du riz ou du couscous, ne serait-ce que pour rehausser leur couleur. On peut également le dissoudre dans des boissons comme l’eau chaude citronnée ou réaliser un lait d’or (5).

 

En usage externe comme soin beauté naturel

Le curcuma est aussi intéressant en usage externe. Cependant, sa manipulation est délicate. Faites attention à ne pas vous tacher !

Je l’utilise depuis longtemps pour obtenir des reflets dorés dans mes cheveux : la recette de mon spray éclaircissant et trois autres recettes différentes. On peut l’utiliser en masque pour un effet bonne mine, anti-âge ou soigner des inflammations. Néanmoins, réalisez-les le soir pour ne pas paraitre jaune, même après rinçage !

On s’en sert dans la cosmétique maison comme colorant dans des crèmes, des poudres ou des fards à paupière. J’ai également lu que les indiennes s’en servaient pour s’épiler en mélange avec de la farine de riz. Toutefois, mes tests n’ont pas été efficaces.

 

En huile essentielle

Enfin, l’huile essentielle de curcuma améliore aussi notre bien-être émotionnel (6). Attention, elle est déconseillée aux femmes enceintes, aux enfants et aux personnes souffrant d’épilepsie ou sous l’effet d’un traitement hormonal.

 

Le curcuma est-il vraiment efficace ? Comment faut-il le consommer ? Pourquoi est-il utile ? Je réponds à toutes ces questions sur lutetiaflaviae.com

 

Par conséquent, les vertus du curcuma en usage interne comme externe méritent certainement leur renommée. La dernière étude à ce sujet montre qu’il ne se suffit probablement pas à lui-même pour être efficace. Ce n’est sans doute pas un remède miracle, mais il n’en demeure pas moins intéressant et vaut la peine qu’on reste ouvert à son utilisation.

J’ai pris soin d’ajouter beaucoup de conditionnels à cet article car il s’agit de mes conclusions, aussi documentées soient-elles. A chacun de voir si le curcuma s’avère utile ou non en fonction des effets recherchés.

 

Et vous, connaissiez-vous les bienfaits du curcuma ? Vous en servez-vous souvent ?


Pour en savoir plus

(1) L’étude sur l’efficacité de la curcumine de 2017 : The Essential Medicinal Chemistry of Curcumin, Kathryn M. Nelson, Jayme L. Dahlin, Jonathan Bisson, James Graham, Guido F. Pauli, and Michael A. Walter, Journal of Medicinal Chemistry 2017 60 (5), 1620-1637, DOI: 10.1021/acs.jmedchem.6b00975
(2) Explication de l’étude en français par Sciences et vie
(3) Explication + interview de chercheurs par le Washington Post
(4) La règle du 9-5-1 pour consommer le curcuma par l’herbaliste Christophe Bernard
(5) La recette du lait d’or par l’association Ayurveda-France
(6) La fiche de l’huile essentielle de curcuma par Aroma-Zone
L’analyse détaillée sur l’efficacité du curcuma par Julien Venesson
La fiche complète sur le curcuma par Examine.com
*Ma bible de la santé nature par Anne Dufour
*Ma bible des secrets d’herboriste par Michel Pierre et Caroline Gayet

Pin It on Pinterest

Share This