Pourquoi je tiens un blog anonyme ? Toutes les explications sur lutetiaflaviae.com

Avoir un blog anonyme est contraignant mais, c’est mon choix. Lutetia Flaviae est un pseudonyme. Laissez-moi vous expliquer dans un article plus personnel, pourquoi j’ai pris cette décision !


 

Avant ce blog, j’écrivais déjà sous d’autres noms. Jamais le mien. J’assume tout mon travail mais, je suis terrifiée à l’idée d’être découverte.

Je sais qu’un blog est une plateforme très personnelle. On cherche un visage, un nom pour pouvoir s’attacher à cet inconnu de l’autre côté de l’écran. J’ai donc conscience qu’un blog anonyme déshumanise l’expérience du lecteur.

J’essaie de palier à ce manque en racontant mes propres expériences, des anecdotes. J’ai même crée une vidéo pour ma page A propos afin d’expliquer qui je suis.

 

 

J’ai aussi mis une photo de moi dans la sidebar. Certes, je me cache mais, c’est tout de même moi !

 

Lutetia Flaviae de lutetiaflaviae.com blog anonyme

 

Blog anonyme mais intime

 

Ici, vous pouvez connaitre et savoir tout sur moi !

Je me souviens au lycée, un prof d’histoire nous disait qu’une copie était révélatrice de notre personnalité : notre écriture, notre façon de réfléchir, d’amener nos idées, de tourner nos phrases, nos fautes, nos dyslexies…

Même en rendant une dissertation sur la Révolution, j’avais l’impression qu’on pouvait me voir à travers mes mots ! Comme si je me livrais complètement.

 

A travers les mots, on se livre complètement Cliquez pour tweeter

 

L’écriture a toujours été mon moyen d’expression privilégier. D’ailleurs, je déteste appeler qui que ce soit au téléphone. Je préfère envoyer des textos ! Mon cerveau fonctionne plus rapidement à l’écrit qu’à l’oral. Ma pensée se développe davantage au fil des mots que je couche.

D’une nature extrêmement réservée, je garde mes distances avec la plupart des gens. J’en dévoile rarement et ça me fait presque mal lorsqu’on me pose une question personnelle à laquelle je dois répondre. Je n’aime simplement pas parler de moi.

 

Le jugement des autres

En vérité, je ne veux pas être découverte par mes proches, notamment par ma famille.

J’ai l’habitude d’être différente, incomprise. Parce que je suis littéraire, parce que je m’intéresse à ce qu’il se passe dans le monde, parce que je fais attention à ce que je mange ou à ce que je mets sur mon visage. Sans cesse, j’ai droit aussi à des réflexions, des jugements, du mépris.

Je lis régulièrement ce genre de témoignages. Les autres n’acceptent pas facilement la différence, en particulier de leurs proches.

 

Pourquoi j'ai choisi d'être une blogueuse anonyme sur lutetiaflaviae.com

 

Souvent on me demande quand est-ce que je vais écrire un livre… en rigolant. Parce que sans doute mes centres d’intérêts ne sont pas sérieux. Un blog l’est encore moins. Parmi mes proches, seule une personne connait ce blog. Quelques uns savent que j’en ai un mais, je refuse de leur donner l’adresse. Certains pensent que je propose des articles sur internet. La plupart croit que je cherche du travail.

Pourtant, il est ici mon travail. Je passe plus de 8 heures par jour à apprendre, améliorer, écrire, traduire et m’occuper de ce blog. Pourquoi ne serait-il pas considéré comme mon travail alors qu’il s’agit de mon projet d’avenir ? Sous l’insistance de ma mère, je cède parfois que je m’occupe. Elle me répond : “Si c’est le cas, où est ton salaire ?”

C’est vrai, je ne gagne pas encore d’argent. Je n’ai encore jamais écrit d’article sponsorisé. Mon affiliation avec Amazon m’a pour l’instant rapporté à peine 2 euros que je ne peux pas encaisser. Mon but n’était pas de me faire des sous dès le début. Cela fait plus d’un an que ce blog existe et j’ai clairement dépensé plus que ce qu’il me rapporte.

Je tenais à instaurer une relation honnête et de confiance avec les lecteurs. Je ne voulais pas vous inonder de publicité. J’ai déjà refusé plusieurs offres de partenariats et de publicité qui ne me semblaient pas servir les lecteurs.

 

Lutetia Flaviae est un pseudonyme, j'explique pourquoi j'ai choisi de rester anonyme

 

Je sais qu’il faut vivre pour soi, rester forte et assumer. Cependant, la pression au quotidien s’avère souvent difficile à vivre. J’ai besoin de me préserver, de me dégager de la négativité.

 

Se montrer sur internet

Je pourrai également vous parler de ma paranoïa sur internet. Des témoignages terrifiants de personnes qui ont vu leurs photos volées sur les réseaux sociaux. Évidemment, ça m’a conforté dans mon choix. Je ne souhaite pas montrer des choses trop personnelles. Je ne souhaite pas partager de convictions privées. On ne sait jamais quelles sont les retombées.

 

Le monde virtuel est un espace publique aussi merveilleux qu'effrayant Cliquez pour tweeter

 

Vous en savez désormais plus sur moi et les raisons qui me poussent à rester anonyme.

Toutefois, je me demande si cela vous pose un problème. J’ai conscience qu’il est difficile de convaincre que mes recettes sont efficaces si je ne montre pas les résultats. J’ai donc pris soin de prendre des photos de mes cheveux régulièrement lorsque je les ai éclaircis. Mais, quand je vous parle d’un programme comme celui de Kayla Itsines, peut-être vous attendez-vous à des photos de mes progrès pour me croire ?

J’aimerais beaucoup que vous me laissiez votre avis en commentaire pour que je sache ce qui vous conviendrait le mieux. Par ailleurs, n’hésitez pas à me poser vos questions, si vous en avez !

 

Est-ce que les blogs anonymes vous dérangent ? Et vous, quel type de blogueuse êtes-vous ?

Pin It on Pinterest

Share This