Découvrez comment exprimer sa gratitude pour profiter de ses bienfaits au quotidien sur lutetiaflaviae.com

Apprenez comment exprimer sa gratitude pour profiter de ses bienfaits. Découvrez aussi la portée de la gratitude, son pouvoir et comment la pratiquer !


 

La gratitude est un principe important dans notre société. Que ce soit par une religion, en apprenant les bonnes manières ou dans les livres de développement personnel, on ne cesse de nous répéter qu’il faut être reconnaissant.

Oui, mais de quoi ? Auprès de qui ? Et puis, qu’est-ce que c’est vraiment la gratitude ? Est-ce que ça va au-delà d’un simple merci ?

La gratitude a toujours fait partie de mon éducation. Pourtant, en étudiant la loi de l’attraction, j’ai eu l’impression de passer à côté de quelque chose de plus profond.

J’ai commencé à remarquer davantage les bienfaits que je recevais. Je me suis ensuite mise à les lister par écrit. J’ai compris, entre autres, qu’exprimer sa gratitude avec plus d’intention pouvait transformer sa journée voire, son état d’esprit.

Ainsi, laissez-moi vous faire part de tout ce que j’ai appris !

Des astuces pour exprimer sa gratitude au quotidien ! Cliquez pour tweeter

 

Exprimer sa gratitude au quotidien

 

Qu’est-ce que la gratitude ?

Il existe plusieurs définitions de la gratitude. D’après le Larousse, il s’agit de :

« La reconnaissance pour un service, pour un bienfait perçu ; le sentiment affectueux envers un bienfaiteur. »

Il faut donc recevoir une chose positive externe pour éprouver de la gratitude. C’est quelque chose d’indépendant de notre volonté, qu’on ne peut pas contrôler.

L’externe suppose les autres personnes. Ça comprend aussi ses croyances spirituelles : un Dieu ou l’Univers puisque c’est une pratique fondamentale dans chaque religion majeure.

On intègre le matériel : apprécier un savoureux café ; Marie Kondo, auteure de La Magie du rangement, est reconnaissante envers ses objets. On ajoutera également l’immatériel comme la nature ou la chance.

Je trouve qu’il est intéressant de s’inclure soi-même : lorsque l’on effectue quelque chose de difficile par exemple. Le sentiment de reconnaissance est sans doute moins fort, à moins d’avoir un sacré égo mais, cela reste non négligeable.

 

Découvrez le pouvoir de la gratitude quand on l'exprime en remerciant plus intensément, par écrit dans un journal de gratitude ou dans une lettre à quelqu'un envers qui on est reconnaissant. Pour en savoir plus, allez sur lutetiaflaviae.com

 

Quels sont les bienfaits de la gratitude ?

A travers les siècles et les différentes cultures, on reconnait un effet positif à la gratitude. Plusieurs études (voir les liens en bas de la page) attestent de ses bienfaits.

La gratitude permet d’améliorer son bien-être, sa santé et ses relations. Elle :

  • Booste le système immunitaire
  • Améliore le sommeil
  • Réduit la tension artérielle
  • Rend plus positif
  • Aide à se sentir moins seul
  • Permet de se montrer plus généreux

 

Personnellement, j’ai constaté qu’exprimer sa gratitude contribue à :

  • Se sentir plus heureux
  • Etre plus présent
  • Attirer davantage de bonnes choses

 

Ainsi, quand on maintient cet état d’esprit de reconnaissance, on fait plus attention à ce qui nous entoure et à tout ce que l’on reçoit. On est donc davantage ancré dans l’instant présent et ça renforce les sentiments de joie.

Par ailleurs, la gratitude est l’un des principes majeurs de la loi de l’attraction. Grâce à la gratitude, on élève sa vibration. En d’autres termes, on se sent plus positif pour attirer en retour de nouvelles choses positives.

Toutes les ressources auxquelles je m’intéresse assurent que la gratitude est incontournable. Elle parait être le dénominateur commun pour améliorer les différents domaines de sa vie. La gratitude serait donc la clef de la réussite !

D’ailleurs, les gens dits « à succès » évoquent régulièrement leur pratique de la gratitude pour expliquer leurs résultats.

 

 

C’est l’ effet boomerang : quand tu te rends compte de tout ce que tu as, tu donnes plus, ainsi tu reçois plus et ce, à l’infini.

 

En somme, exprimer sa gratitude est une bonne pratique. Elle est aussi simple à mettre en place : on n’a rien à faire si ce n’est observer ce que l’on reçoit. Cependant, simple ne veut pas dire facile. Pour ma part, j’ai été confrontée à trois difficultés.

 

Pourquoi ce n’est pas si facile d’exprimer sa gratitude ?

D’une part, j’ai eu du mal à me défaire de la connotation un peu niaise de cette pratique. C’est à la mode, tout le monde en parle et ça semble new age alors, qu’en réalité, c’est très ancien.

On prête à Cicéron, la citation suivante :

« La gratitude est non seulement la plus grande des vertus, mais c’est également la mère de toutes les autres. »

La traduction précise voudrait que l’on écrive plutôt « être gré et se montrer gré » au lieu de « la gratitude ». Cicéron portait déjà l’accent sur le fait d’exprimer sa gratitude et non seulement de l’être. Quoiqu’il en soit, c’est une pratique ancestrale.

 

Ensuite, j’avais également du mal à distinguer les notions de gratitude et de contentement. Cette dernière m’est difficile car je ne supporte pas le fatalisme et je ressens toujours le besoin d’avancer.

Cependant, la gratitude ne signifie pas que l’on accepte sa situation ou un état (politique, social etc.) sans pour autant agir et essayer de faire bouger les choses si l’on en a envie.

La gratitude, c’est apprécier : différentes formes de joie, les bons moments, les petites comme les grandes choses qui se présentent à nous. C’est se rendre compte des récompenses qui jalonnent notre chemin tout en continuant de progresser.

 

Enfin, la notion même de gratitude me paraissait creuse. Je comprends la définition, je suis reconnaissante lorsque je reçois un bienfait, je remercie… Et après ?

Sans approfondir le sujet, ça semble vide et on a l’impression de passer à côté de presque transcendantal. Du moins, je l’ai toujours perçu comme ça. J’ai eu beaucoup de mal à comprendre la portée de la gratitude.

Quand j’étais petite, on m’a appris à me réveiller et à me coucher en étant reconnaissante : pour ma journée et pour ma vie en général. J’étais d’accord avec l’idée mais, honnêtement, ça ne m’a jamais parlé plus que ça. Je crois d’ailleurs que je ne l’ai jamais fait plus d’une fois.

Jusqu’à très récemment, je me sentais reconnaissante pour de nombreux aspects de mon quotidien et pour tout ce que je pouvais recevoir. Pourtant, la gratitude restait toujours vague dans mon esprit.

Depuis, j’ai compris que l’exercice fait le maitre. Plus on pratique, plus on se rend compte des choses positives. Au bout d’un moment, on finit par s’émerveiller par autant de générosité et d’abondance. C’est l’habitude elle-même qui est utile plus que la contemplation d’un bienfait.

L’autre jour, un ami m’a envoyé la photo d’une route qu’il emprunte chaque jour pour aller au travail. C’est un paysage magnifique, sauf qu’il subit les embouteillages en plus. Je lui ai spontanément répondu qu’il avait donc l’occasion d’en profiter davantage !

C’est aussi ça la gratitude : voir du bon dans n’importe quelle situation.

 

Comment pratiquer la gratitude ?

Afin d’obtenir tous les bienfaits de la gratitude, trois choses me semblent essentielles :

  • La discipline
  • L’intention
  • L’écriture

Le plus efficace est donc d’exprimer sa gratitude en l’écrivant, consciemment, au quotidien.

Tenir un journal de gratitudes ou les noter dans son agenda permet de combiner l’écriture et la discipline. L’écriture rend les choses plus concrètes. Elle aide aussi à y réfléchir davantage, les pensées se chassant rapidement les unes les autres.

On peut s’y prendre chaque soir ou chaque semaine. Dans mon kit de printables, j’ai inclus une fiche de gratitudes pour l’automne si vous préférez prendre encore plus de recul.

 

Recevez gratuitement le kit complet de printables pour l'année composé de plus de 60 listes sur le thème des saisons à télécharger sur lutetiaflaviae.com

 

Il existe également des applications et des challenges pour adopter l’habitude. Cependant, ces derniers proposent d’écrire un nombre arbitraire de choses. Chez certains, ça bloque le processus.

L’émotion me paraît plus importante que la quantité. C’est d’ailleurs pourquoi l’intention est primordiale. D’après la psychologue Sonja Lyubomirsky, poser d’abord l’intention d’être plus reconnaissant rend la pratique plus efficace.

Pour cultiver sa gratitude, on peut aussi écrire des mots de remerciements, une lettre de reconnaissance à quelqu’un qui nous a rendu service ou qu’on admire. Plus spirituellement, il est également possible de méditer sur sa gratitude.

 

 

Envers quoi exprimer sa gratitude ?

Je me suis demandée si l’on pouvait vraiment être reconnaissant quand on n’a rien. Sans aller jusque-là, il y a aussi les mauvais jours et parfois, ceux où rien ne se passe. Les fameuses 3 choses envers lesquelles on devrait être reconnaissant deviennent alors difficiles à trouver.

Exprimer sa gratitude envers les choses matérielles est plus simple puisqu’on les constate facilement. Toutefois, s’y limiter nous ferait passer à côté de la profondeur de l’expérience.

Les bouddhistes privilégient la reconnaissance envers ses parents et ses maitres. Comme noté plus haut, on peut aussi être reconnaissant envers la nature. Oprah Winfrey répond qu’en cas d’absence de raisons, on peut toujours être reconnaissant de respirer.

Il est possible d’éprouver de la gratitude envers sa situation ou un domaine particulier : sa santé, sa famille, son travail etc. Pour autant, ça suscite moins d’émotion au quotidien. Par exemple : on est plus reconnaissant envers sa santé quand on vient de guérir qu’au jour le jour.

Je pense qu’il faut chercher l’émotion la plus forte. On peut être parfaitement apprécier son travail mais si, à la longue, l’émotion est moins intense, la gratitude sera moins efficace. D’autant qu’on finira par recopier la même liste chaque jour et ça perdra tout son intérêt.

Récemment, j’ai appris que l’on pouvait être reconnaissant envers ses propres erreurs. Ça semble paradoxal mais, ce sont elles qui nous permettent d’avancer. Plus simplement, on peut éprouver de la gratitude pour une attention, un sourire ou un compliment.

Pour finir, pourquoi ne pas aussi prendre conscience de ce qu’on donne ? Là encore, ce ne sera pas forcément matériel. Un bon conseil ou un service sont utiles et valent parfois mieux qu’un cadeau. Surtout, ça permet d’équilibrer la balance !

 

Et vous, pratiquez-vous la gratitude au quotidien ? Que pensez-vous de cette pratique ?


Pour aller plus loin

Sansone RA, Sansone LA. Gratitude and Well Being: The Benefits of Appreciation. Psychiatry (Edgmont). 2010;7(11):18-22.
Les liens entre gratitude et bien-être dans Cerveau & Psycho
Les bienfaits de la gratitude dans Greater Good Magazine
La gratitude à travers l’écriture dans The Journal of Writing Research

Pin It on Pinterest

Share This