Comment apprendre à se connaitre soi-même, étape par étape, avec une fiche gratuite à télécharger pour tout retenir sur lutetiaflaviae.com

Apprendre à se connaitre est la base du développement personnel et professionnel. Après un mois de recherches, découvrez ma méthode pour y parvenir soi-même ! Au bas de l’article, vous pourrez télécharger mes fiches résumé GRATUITES !


 

Dans cet article, j’explique :

  • Pourquoi il est important d’apprendre à se connaitre
  • Quand doit-on s’y intéresser
  • Comment y parvenir

N’oubliez pas : à la fin de l’article, vous pourrez télécharger gratuitement mes fiches résumant cet article ! Si vous êtes trop pressés, obtenez-les dès maintenant !

Obtenez gratuitement mes fiches pour retenir facilement comment apprendre à se connaitre sur lutetiaflaviae.com

Pourquoi devrait-on apprendre à se connaitre ?

Comme je le montrais au lancement du challenge : mieux se connaitre en 1 mois, il s’agit d’une étape fondamentale dans une vie. Toute l’histoire de la philosophie et de la psychologie nous le prouvent !

Sans vouloir jouer les gourous, se connaitre permet de ne pas perdre ses repères, lors de moments plus compliqués ou déstabilisants.

Imaginons que l’on essaie de bâtir sa vie sur une base. La connaissance de soi la rend d’autant plus solide. On peut ainsi anticiper ses réactions lors de changements, savoir lorsqu’on a besoin d’aide mais surtout, tirer parti de différentes situations.

Admettons un changement de poste. S’il implique des tâches pour lesquelles nous ne sommes pas à l’aise, qui vont contre certaines de nos valeurs ; accepter trop rapidement pourrait donner lieu au nouveau mal professionnel : un burnout ! En se connaissant bien, nous pourrions prévoir un coaching, solliciter l’aide de certains collègues ou simplement refuser.

Autre exemple : lorsque l’on doit choisir son orientation au lycée, savoir que l’on est plus créatif qu’analytique ou inversement, permet de savoir plus facilement vers quelle voie nous tourner. Tout du moins, cela limite les mauvais choix !

Évidemment, on peut changer. Chacun évolue. Cependant, maîtriser qui l’on est reste une force et un avantage.

Maitriser qui l'on est reste une force et un avantage ! Cliquez pour tweeter

Quand doit-on apprendre à se connaitre ?

Même si l’on ne s’en rend pas compte, il est utile de s’y intéresser dès l’adolescence.

Je me souviens d’une visite au Salon du livre lorsque j’avais 10 – 12 ans. Sur un stand de livres de jeunesse, une dame me conseillait un ouvrage sur la connaissance de soi. J’ai dû grimacer et demander quel était l’intérêt. Elle m’a répondu qu’à cet âge-là, on peut s’interroger sur qui l’on est. J’ai trouvé ça stupide ! Je savais très bien qui j’étais et je suis repartie avec un livre sur les premiers amours, sujet fort plus intéressant ! J’avais tort.

On peut décider de faire le point sur soi, n’importe quand. Il parait essentiel de le faire assez tôt : dès les premiers choix d’orientation scolaires puis, professionnels.

Le fait est que la vie nous réserve souvent des surprises qui nous font tout remettre en question. Par conséquent, dès que l’on se sent perdu, que l’on souhaite faire le bilan, il est important de se recentrer !

Comment apprendre à se connaitre ?

Quand j’avais 18 ans, j’étais très fan de Paulo Coelho. Ses livres sont, pour la plupart, des romans d’apprentissage : le héros évolue vers son épanouissement, sa maturité. J’aime particulièrement ce genre car on observe l’accomplissement ou la maîtrise de son destin. 

Dans la plupart de ses récits, l’auteur met en scène un voyage. Il faudrait être ailleurs pour se découvrir. Toutefois, nous n’avons pas tous la possibilité ou les moyens de prendre des vacances en ce moment.

En réalité, il faut simplement sortir de sa zone de confort et vivre des expériences inédites pour être confronté à soi-même.

De nouveau, on ne peut pas choisir ces moments sur commande. C’est pourquoi j’ai essayé de créer une méthode logique, peu importe ses moyens.

Après avoir passé ma vie étudiante à répondre à des dissertations, j’ai analysé de la même manière cette problématique, en essayant d’être la plus rigoureuse possible.

Il m’a donc semblé naturel de diviser cette question en trois temps : le passé, le présent et le futur.

Si vous souhaitez obtenir d’ores-et-déjà le résumé, il suffit de s’abonner gratuitement à la Bibliothèque privée !

Obtenez gratuitement mes fiches pour retenir facilement comment apprendre à se connaitre sur lutetiaflaviae.com

Étudier son passé

Si apprendre à se connaitre implique qui nous sommes sur le moment, le passé est, néanmoins, primordial. Autrement, les psychologues n’auraient pas beaucoup de travail !

Cependant, le passé existe sous différents degrés.

Nous sommes constitués d’un patrimoine génétique, hérité de nos parents. Nous avons une personnalité innée qui a été plus ou moins modifiée selon notre éducation et nos expériences. Peu importe son âge, chacun a un passé, des souvenirs. 

L’écrit permet plus facilement de l’étudier, de retrouver des choses enfouies. Mais, si votre moyen d’expression préféré est la parole, ne vous privez pas de raconter votre histoire !

Ensuite, il y a le passé de l’enfance. Celui dont on ne se souvient pas toujours et qui est, pourtant, fondamental si l’on en croit la psychanalyse.

Il y a un passé qui ne nous appartient pas mais, qui peut tout de même être intéressant : celui de sa famille, de ses origines, de sa “terre”. Certes, il ne nous influence pas toujours mais, il peut aider certaines personnes à se découvrir.

Enfin, j’ai inclus le passé des vies antérieures. Ne prenez pas peur, je l’ai fait pour rendre l’analyse complète ! Je n’ai pas la moindre idée si la réincarnation existe. Je ne sais même pas si moi-même j’y crois ! Le sujet m’intéresse par curiosité, plus que par recherche de vérité. Le fait est que j’ai lu beaucoup de témoignages de personnes ayant trouvé des réponses par cette voie alors, libre à vous de l’ignorer ou de vous y intéresser !

Analyser son présent

La connaissance de soi se focalise, forcément, sur qui l’on est maintenant.

La personnalité est le centre de l’être.

On peut l’étudier par divers moyens : de l’astrologie avec son thème natal aux tests psychologiques. Nous avons un éventail de possibilité pour étudier notre personnalité.

Je précise que les tests auxquels je fais référence sont des tests scientifiques, réputés et utilisés, notamment, par des professionnels. Ce ne sont pas les quiz des magazines !

Lorsque j’écrivais mon projet professionnel, j’avais été surprise de voir l’exactitude d’un test comme le MTBI. Moi qui attendais beaucoup plus de mon thème natal, finalement la psychologie l’a remporté sur les planètes et les chiffres !

Il est également important de connaitre ses forces, ses faiblesses, ses valeurs et ses savoirs-faire, en particulier, pour le monde professionnel.

Nous sommes aussi qui nous sommes envers les autres. En effet, nous sommes plusieurs rôles à la fois : un père, une mère, un fils, une fille, un étudiant, un salarié, une patronne, un mari, une amie etc. Identifier qui nous sommes envers les autres permet de valoriser ses relations et ses statuts.

D’autre part, nous sommes également qui nous sommes, à travers le regard d’autrui. Même si les perceptions sont souvent différentes, changeantes. Il est toujours intéressant de savoir comment les autres nous voient, pour savoir ce que cela dit de nous.

Par ailleurs, toute une partie de nous est inconsciente. On peut l’étudier à travers l’étude des rêves, le repérage de ses lapsus, de ses actes manqués. L’hypnose et la psychanalyse peuvent aussi révéler et expliquer certaines réactions, souvent non maîtrisées voire, inexpliquées. Si tant est que l’on y croit bien sûr !

Identifier qui nous sommes envers les autres permet de valoriser ses relations ! Cliquez pour tweeter

Chercher son futur

Évidemment, personne ne connait son futur !

Toutefois, savoir où nous voulons aller est révélateur de qui l’on est maintenant.

Si on en a aucune idée, comme c’est souvent le cas, se connaitre est justement une clef pour le comprendre.

En revanche, une des rares choses qu’à mon âge j’ai déjà pu apprendre de la vie, c’est de ne pas préparer de plans trop précis, trop exacts. En général, les choses se passent rarement comme prévu. Parfois, la déception peut être rude, comme les surprises peuvent être heureuses mais, inattendues !

On devrait commencer par imaginer où l’on voudrait arriver pour se donner une direction, plutôt que de se fixer sur la destination.

Sur le chemin, se fixer régulièrement de petits objectifs permet de se tester, connaitre ses limites.

On sort de sa zone de confort en s’imposant des défis.

Pour finir, j’ai ajouté le service vers un intérêt supérieur. Cette étape était suggérée dans deux livres lus en janvier (* Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent et * Le pouvoir de l’engagement total). Il ne s’agit pas d’aller vénérer une secte, rassurez-vous !

Pour en savoir plus sur soi-même, il faudrait avoir un engagement : quelque chose, n’importe quoi, qui aille au-delà de son intérêt personnel.

Ça peut être une cause sociale, politique, religieuse et même familiale. Il ne faut pas forcément chercher très loin, peut-être le faites vous déjà. Nous ne sommes pas obligés de tous devenir militants demain ! Je crois qu’élever un enfant, par exemple, constitue pour le coup un engagement à vie et complètement désintéressé.

On devrait imaginer où l'on veut arriver pour se donner une direction, plutôt que de se fixer sur la destination ! Cliquez pour tweeter

J’espère avoir rassemblé le plus d’idées possibles sur ce vaste sujet. En aucune manière, il ne s’agit d’une méthode exacte, ni d’affirmations. Ce sont plutôt des pistes !

Je ne suis pas psychologue, ni médecin. J’ai passé un temps fou à m’intéresser à ce sujet en lisant des livres et des témoignages pour le comprendre. Vous êtes libres et responsables de faire et de croire ce qu’il vous plait !

Puisque vous avez eu le courage d’arriver jusqu’ici, vous pouvez télécharger mes fiches : comment apprendre à se connaitre ! Ce PDF résume l’analyse et les pistes développées dans cet article. Cliquez ci-dessous pour obtenir un meilleur aperçu de ce qui vous attend !

Fiche : comment apprendre à se connaitre pour plus de simplicité et d'efficacité à télécharger gratuitement sur lutetiaflaviae.com

 Et vous, avez-vous déjà essayé d’apprendre  vous connaitre ?


Pour aller plus loin

Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent, Stephen COVEY

Le pouvoir de l’engagement total, Jim LOEHR

StrengthsFinder 2.0, Tom RATH – Découvrir mon article sur ce livre pour trouver ses forces

Please Understand Me II (English Edition), David KEIRSEY

La huitième habitude, Stephen COVEY

Great Work, Great Career, Stephen COVEY

Ma bibliographie initiale

Découvrir ses talents et trouver ses forces

Se découvrir et s’accepter grâce au test MBTI

Pin It on Pinterest

Share This