Comment changer de vie radicalement avant 30 ans et reprendre confiance en soi pour devenir la meilleure version de soi-même ? Le témoignage inspirant de Blandine qui a tout quitté pour transformer sa vie ! A lire sur lutetiaflaviae.com

Comment reprendre confiance en soi : le témoignage inspirant de Blandine qui a tout quitté pour changer de vie avant ses 30 ans !


 

Qui n’a jamais eu envie de changer de vie pour développer ses projets et trouver une sérénité durable ?

Je suis friande de ces histoires où quelqu’un gagne le courage de prendre sa vie en main. Alors quelle ne fut pas mon émotion en apprenant que j’avais une petite part de responsabilité dans l’une d’elle !

 

Comment changer de vie ? – Le témoignage de Blandine

 

Blandine, une lectrice et abonnée à mes courriers, m’a écrit :

Cela fait un petit moment que je suis vos écrits que j’apprécie grandement. Quelle énergie et quel dévouement dans ce que vous faites ! Et quelle foultitudes de choses faites vous. Vous m’impressionnez je dois dire ^^

 

Depuis que j’ai commencé à vous suivre ma vie a beaucoup changé, j’étais adepte de l’organisation et je vous ai découverte lorsque j’ai voulu adapter mon kakébo pour le mixer avec un bullet journal. Je faisais alors beaucoup de recherches (d’autres diront flâneries) pour être une parfaite femme au foyer avec une maison rangée, organisée et propre.

 

Depuis, j’ai fais “ma crise de la trentaine” un peu en avance et je commence une nouvelle vie. Une vie où je me laisse le temps de vivre tout en organisant des choses utiles et importantes. (..) J’essaie aussi de devenir meilleure et de toujours me poser la question : “Est-ce vraiment important ?”.

 

Vos mails suivent mon cheminement en cela. Je vous en remercie. Un des dernier mails où vous parliez d’être dans l’instant, de se créer du temps m’a particulièrement marquée. En effet, je suis une adepte de la procrastination : quelle invention fabuleuse ! Pourquoi faire aujourd’hui ce que l’on pourra faire demain ?!

 

Depuis peu, j’ai changé. Je m’axe sur faire aujourd’hui car tout peut toujours basculer. Respirer et agir. Faire et contempler.  Le sentiment de satisfaction qui en découle est indescriptible.

 

Avec cette transformation, Blandine a notamment appris :

  • Une nouvelle langue
  • A organiser ses vacances à l’avance pour bénéficier de réductions sur ses billets
  • A prendre le temps de voir et d’inviter ses proches

 

Elle sait aussi comment ne pas se démotiver en cas de mauvaise passe :

Parfois le désespoir me gagne : comment combiner l’apprentissage d’une langue, la méditation pour l’esprit, le sport pour le corps, la lecture pour une tête bien faite et la détente avec une journée de travail et les besoins matériels tels la cuisine, les courses, et les imprévus ? Dans ma liste j’oublie les liens sociaux…

 

C’est alors qu’il faut s’arrêter un peu et revenir à soi. Vos mails sont plein d’idées et de bon tuyaux pour cela. S’écouter et se rendre compte de tout ce qu’on a fait. De tout ce dont on a été capable jusqu’à présent.

 

Je n’avais jamais réussir à tenir une activité quotidienne seule à la maison plus d’un mois et voilà que je fais du néerlandais 1 à 2h par jour au moins 29 jours par mois depuis décembre… !

 

Blandine a radicalement changé de vie en partant s'installer aux Pays-Bas sans connaitre la langue. Lisez son témoignage sur lutetiaflaviae.com

 

4 conseils pour s’inspirer de son cheminement :

  • Planifier à l’avance pour atteindre ses objectifs
  • Prendre le temps de faire ce qui est important
  • Comprendre qu’il s’agit d’une pratique à exercer
  • Prendre le recul nécessaire pour retrouver son équilibre

 

Touchée par ce témoignage, j’ai voulu en savoir plus sur le parcours qui l’a menée à changer de vie. En réalité, sa transformation a été radicale : après une nouvelle rencontre, elle a tout quitté pour reprendre ses études à l’étranger !

Je lui ai demandé si elle voulait bien raconter son expérience. Elle a généreusement accepté afin de motiver le plus grand nombre à reprendre confiance en soi, se sentir bien avec soi-même et qui sait, à vous inspirer à devenir la meilleure version de vous !

 

Comment Blandine a changé de voie et a décidé de reprendre ses études pour transformer sa vie et être bien avec elle-même. Son témoignage à lire sur lutetiaflaviae.com

 

Présentation de Blandine

J’étais “jeune” diplômée. Après 8 ans d’études et un master en poche, j’avais enfin trouvé un CDI dans une petite boîte en Suisse. Le genre de job qui ne se refuse pas à la sortie de la fac. Un bon salaire donc, une expatriation en Alsace loin de ma famille, mes amis et mes montagnes Isèroises.

 

Mon compagnon depuis 8 ans déjà m’avait suivie. Nous ne filions pas du tout le parfait amour mais plutôt la routine du couple où le conjoint rentre hyper tard du travail tous les jours… Les études de médecine ça vous flingue un couple…

 

Au final, je pense qu’autant dans mon couple que dans mon travail, je me suis trop éloignée de mes objectifs et de mes priorités de vie. Je me suis perdue sans m’en rendre compte, un peu comme on coule dans son bain à cause de l’eau qui monte mais à laquelle on ne fait plus attention.

 

Tous ces petits détails, qui ne sont effectivement que des détails, ces non-dits, qui finissent par morceler l’âme.

 

L’élément déclencheur : l’insatisfaction progressive

J’ai ouvert ma porte à une autre vision des choses :

Premièrement avec l’organisation, prise en main de moi-même, voir que l’on peut obtenir ce que l’on veut en peu de temps si l’on est organisée. Me rendre compte que beaucoup de gens sont dépassés par le courant de la vie quotidienne et se laissent emporter.

 

Deuxièmement, en me mettant à jouer à un jeu en ligne ultra-chronophage avec d’autres gens (oui oui !), des gens qui venaient de partout dans le monde et qui voulaient tous fuir, à leur façon et sans forcément s’en rendre compte, un quotidien trop lourd. Des personnes de tout âge aussi. Et ça, ça a été le vrai déclic.

 

Me rendre compte qu’à 40 ans avec 3 enfants, on peut quand même prendre / vouloir prendre du temps pour soi. Ça a changé complètement ma vision de la mère “parfaite” qui n’a de temps que pour ses enfants / sa famille et s’oublie complètement. Attention je ne dis pas non plus qu’il ne faut penser qu’à soi, mais de voir qu’un équilibre était possible à entrouvert une porte dans mon esprit.

 

 

A partir de là, j’ai décidé de me reprendre en main, de tout envoyer balader et de me redonner une chance.

 

Comment tout quitter pour changer de vie ? Le déménagement de Blandine, partie s'installer aux Pays-Bas pour commencer une nouvelle vie. Découvrez son témoignage sur lutetiaflaviae.com

 

Comment Blandine a décidé de changer de vie

– J’ai mis un terme à mon couple malgré l’amour que j’éprouvais envers mon partenaire. Il est très difficile de faire place neuve après une relation où il n’y a eu ni cris ni colère, seulement des “petits riens” qui font que l’on ne se sent pas entièrement heureuse.

 

Comment justifier l’envie d’étincelles et de conte de fée ? Mon esthéticienne m’a confié pendant cette période, qu’à 34 ans elle venait de faire de même, parce qu’elle avait envie “de voir les étoiles et que sa relation était trop “plate””. J’ai pris ça pour un autre signe que je n’étais pas tout à fait folle ^^ Mais il me semble que tu as une théorie là dessus non ? -elle fait référence aux synchronicités.

 

– J’ai quitté mon travail dans l’industrie pharmaceutique, où les grosses boîtes pour lesquelles j’ai pu travailler préféraient ne pas voir les résultats pour continuer de faire du profit plutôt que de donner leur chances à de nouvelles molécules qui auraient pu trouver de nombreuses applications et sauver tant de personnes.

 

– J’ai décidé de reprendre mes études, pendant 5 ans, à l’étranger et dans une langue que je ne connaissais pas encore.

 

Toutes ces décisions on été prises entre août 2017 et janvier 2018, j’avais 28 ans.

 

Après une rencontre, Blandine a décidé de tout quitter pour s'installer aux Pays-Bas et reprendre ses études. Son témoignage sur lutetiaflaviae.com

 

Pourquoi a-t-elle tout quitté ?

J’ai rencontré un Néerlandais, mon copain, et je savais que je voulais reprendre mes études pour enfin faire la formation dont j’avais toujours rêvé. Nous avons cherché des écoles qui puissent être à distance raisonnable pour donner une chance à notre couple et j’ai fais les portes ouvertes de l’école d’Amsterdam. Ça m’a beaucoup plu, j’ai donc décidé de me lancer.

 

J’ai toujours voulu quitter la France, le système et la mentalité ne me plaisent pas, c’était donc l’occasion ! Je pense aussi que le fait d’avoir le défi de la langue me motive plus.

 

Le témoignage de Blandine qui tout quitté pour changer de vie et s'installer aux Pays-Bas avec son nouveau compagnon. A lire sur lutetiaflaviae.com

 

Une nouvelle gestion des priorités

Je ne pense pas qu’il y ait eu vraiment un déclic mais plutôt une suite d’éléments et d’événements qui m’ont permis de prendre conscience de mon état d’insatisfaction général. Un peu comme un domino en équilibre qui finalement tombe d’un côté et va entraîner toute un cascade d’événements.

 

Une fois tout à plat, on peut re-construire, mettre les briques de connaissance et de sagesse que l’on veut appliquer pour soi ça et là. Enrichir les fondations de ce qui est essentiel pour soi et qui nous défini (valeurs, bien être…).

 

Un exemple : j’ai toujours culpabilisé de rester à l’intérieur alors qu’il fait un temps superbe. En été, c’est compliqué de gérer ses papiers, faire ses devoirs, etc. quand il fait tout le temps beau et que l’on veut être dehors. Je devenais très dure avec moi-même et donc déprimée… Je sors, je fais une marche et ok, c’est bon, j’ai profité, maintenant il faut faire des choses “importantes”.

 

Apprendre à ne pas être dur avec soi-même et s’accepter comme tu le répètes si souvent !

 

La nouvelle vie de Blandine qui a tout quitter pour donner une chance à sa nouvelle relation à l'étranger. Découvrez son témoignage inspirant sur lutetiaflaviae.com

 

Comment rester motivée au quotidien

Pour suivre mes activités, j’ai besoin d’un but. En ce moment, il s’est passé beaucoup de choses qui m’ont complètement démotivée et je n’arrive plus à retrouver un rythme, une routine ni même à faire quoi que ce soit. Je repousse, procrastine etc.. une vraie étudiante à nouveau ! 😄

 

Cependant, mes collègues de cours sont perdus dans plusieurs discipline, j’ai donc recommencé à travailler dur, dans le but de leur expliquer. C’est bête mais ça marche, j’espère donc que ça va me redonner de l’élan.

 

Comme tu l’as si bien dit dans certains de tes e-mails: se motiver à faire petit à petit. Tu donnais l’exemple de lire au moins une petite page un soir où la motivation n’est pas là mais se forcer à le faire. Je pense que c’est une bonne méthode : 1° pour ne pas culpabiliser 2° pour rester dans le rythme.

 

 

UPDATE DE JANVIER : effectivement, j’ai retrouvé une routine après la “débauche de Noël” ! J’ai trouvé un appartement en colocation et le ménage n’a pas dû être fait depuis Noé ! Du coup, petit à petit, je combine la gestion de l’appartement selon mes critères maniaque de ménage (non sans avoir lancé un mail de bonne année dans la coloc !) avec la reprise des révisions des cours.

 

J’ai commencé une cure de désintox / amincissement et j’ai même recommencé à lire ! Une page + une page et pof la machine est relancée. J’apprécie de me coucher en ayant coché et rempli les pages de mon agenda que je scrapbooke pour mon plus grand plaisir !!

 

3 conseils pour changer de vie

Ne pas attendre le point de non retour

Se poser les bonnes questions et identifier ce qui peut être mis en place pour améliorer la situation actuelle

Avoir un esprit critique sur soi-même et ses actions (se demander comment l’autre peut percevoir nos gestes, regard extérieur)

 

La nouvelle vie heureuse et épanouie de Blandine après avoir tout quitté ! Découvrez son témoignage sur lutetiaflaviae.com

 

Ce qu’elle aurait aimé savoir avant

Que je n’étais pas épanouie et que je m’obstinais dans une voie où je me fermais au bonheur. Et que je me mettais trop de barrières (venant de moi-même ou à cause des modèles de notre société).

 

Il est difficile d’accepter le bonheur, de le voir et de le faire grandir ; de se détacher des menus problèmes et d’aller de l’avant en étant juste heureux. C’est un sentiment de plénitude, de complétude. Il est plus facile de se raccrocher à ses mauvaises pensées qui donnent du grain à moudre à nos cerveaux torturés ^^

 

Les leçons à retenir

J’ai appris à :

  • Accepter de tourner la page
  • Pardonner pour de vrai
  • Faire des introspections aussi souvent que nécessaire
  • Être auto-critique : pourquoi je fais ça, pourquoi je réagis comme ça, pourquoi est-ce si difficile de dire (de demander) pardon, etc.

 

Il faut apprendre à trouver son propre chemin et ne pas s’enfermer dans des carcans et des clichés, s’affranchir des barrières que la société a mis dans nos têtes.

 

Par exemple : “Les femmes râlent et répandent des rumeurs”. Du coup on râle, parce que c’est “notre nature”… mais l’est-ce vraiment ?!

 

Un merci infini à Blandine pour sa générosité et sa sagesse. C’est une merveilleuse dose d’inspiration et de motivation !

 

Et vous, est-ce que vous avez déjà eu envie de changer de vie ? L’avez-vous déjà fait ?

Pin It on Pinterest

Share This