Comparaison des programmes de fitness : Bikini Body Guide contre Top Body Challenge ! A découvrir sur lutetiaflaviae.com

Comparaison des programmes de sport : top body challenge vs bikini body guide ! Avantages et inconvénients des méthodes fitness pour femme à suivre à la maison.


 

Après avoir terminé le Top Body Challenge, j’avais annoncé que je ferais un comparatif entre ce programme et le Bikini Body Guide de Kayla Itsines.

Étant donné les nombreux retours que je reçois dernièrement, je me suis dit qu’il était temps de le publier ! D’autant que c’est la saison où beaucoup choisissent de se remettre au sport.

Je serais très heureuse de vous aider à vous motiver ou à choisir entre les deux ebooks !

Néanmoins, si vous vous (re)mettez au sport, je vous conseille mon guide par e-mail gratuit : Sportive à domicile, avant de commencer !

 

Top Body Challenge vs Bikini Body Guide

 

Je rappelle que j’ai déjà longuement présenté les deux programmes :

J’ai effectué le BBG dans un premier temps, il y a un an. Puis, j’ai enchainé avec le TBC à la rentrée de septembre.

 

La battle entre le #BBG et le #TBC à suivre sur lutetiaflaviae.com ! Cliquez pour tweeter

 

Le programme

Le Bikini Body Guide et le Top Body Challenge se ressemblent énormément. Les exercices et l’intensité sont différents mais, les programmes sont très similaires.

Les sessions ciblent une partie du corps trois fois par semaine et on rajoute une séance de cardio les autres jours.

Le TBC est tout de même plus accessible et plus simple : rien ne change au long des 12 semaines.

En revanche, lorsqu’on arrive au deuxième mois puis, au troisième du BBG, le déroulement évolue. Il ne faut pas oublier – comme moi – qu’il faut rajouter des séances de LISS et de HIIT. On doit donc faire parfois deux entrainements dans la même journée. C’est contraignant au niveau de l’emploi du temps !

BBG : 0 – TBC : 1

 

La méthode

Kayla Itsines a beau nommer les sessions qu’elle présente du “Resistance training” , pour moi, il s’agit de HIIT. Il suffit de les comparer avec d’autres méthodes comme celles de Zuzka Light. C’est très ressemblant. L’intensité est très élevée.

Le TBC est plus axé sur la musculation : on fait travailler les bras avec des haltères, ce qui fait assez défaut au BBG.

Là, tout dépend de ce que l’on recherche. En ce qui me concerne, j’ai trouvé l’absence de travail des biceps dans le BBG vraiment dommage.

BBG : 0 – TBC : 2

 

La séance

Sans pause, la séance du BBG dure 28 minutes contre 30 min pour le TBC. Cela revient donc pratiquement à la même chose.

Toutefois, je trouve que les 4 x 7 min du BBG passent plus vite que les 3 x 10 min du TBC.

En outre, le BBG est plus libre : on fait autant d’exercices que l’on peut. Pour le TBC, on est censé faire deux cycles des deux premières sessions, puis un de la dernière. Ce n’est pas évident voire, pas toujours possible.

BBG : 1 – TBC : 2

 

Organisez votre sport facilement pour suivre vos progrès et rester motivé avec Mon Kit Fit à découvrir sur lutetiaflaviae.com

 

Les exercices

A partir de la cinquième semaine, les exercices du BBG deviennent plus difficiles. Il faut utiliser des bancs et faire des sauts assez complexes. Néanmoins, on peut toujours s’adapter et il y a une bonne variété d’exercices différents qui permettent de ne pas se lasser.

En ce qui concerne le TBC, les exercices sont plus simples sur le papier mais, pas toujours évidents selon le nombre de répétitions. 40 jackknives de suite ce n’est pas facile et surtout, pas vraiment recommandé (lire l’avis d’une coach). J’étais obligée de faire des pauses toutes les 10 répétitions et j’avais toujours des douleurs à la nuque à force !

BBG : 2 – TBC : 2

 

Les explications / illustrations

Le BBG est en anglais. Forcément, cela sera décisif pour certains. A noter que le nom de la plupart des exercices reste en anglais dans le TBC.

Cependant, les explications des exercices sont plus détaillées sur le BBG. J’avoue tout de même avoir eu besoin de vérifier sur des vidéos que j’avais bien compris en quoi consistait l’exercice quelques fois.

Dans le BBG, il existe même une partie « Éducation » pour guider les clients. C’est la grosse différence avec le TBC. On le remarque d’ailleurs au nombre de pages : 189 (l’ancienne version était à 102) contre 44.

En ce qui concerne les illustrations : ce sont des photos pour le BBG et des dessins pour le TBC. Les deux sont très jolis et agréables à suivre. Néanmoins, quand on ne connait pas bien les exercices et les mouvements, c’est peut-être plus pratique d’avoir une photo.

BBG : 3 – TBC : 2

 

Le match entre le BBG de Kayla Itsines et le TBC de Sonia Tlev ! Découvrez qui l'emporte sur lutetiaflaviae.com

 

Le matériel

Pour le TBC, il ne faut que deux haltères de 2kg. Une paire d’haltères de 4kg et des chevillères lestées sont facultatives.

Pour le BBG, il faut avoir accès à des steps, des bancs et si possible une bosu-ball.

Le TBC est donc beaucoup facile à faire à la maison. Même en adaptant le matériel, les sauts dans le BBG rendent la séance bruyante. Par conséquent, vos voisins ont intérêt à ne pas être là ou à être sympa !

BBG : 3 – TBC : 3

 

La communauté

L’avantage des programmes aussi populaires sur les réseaux sociaux, c’est qu’ils offrent l’accès à une communauté énorme. Ce système de soutien peut être primordial pour les personnes ayant du mal à se motiver !

Même si les Top Body Challengers sont plutôt francophones, on peut tout autant trouver des membres français dans la Kayla’s Army.

Je n’ai donc pas de préférence !

BBG : 4 – TBC : 4

 

La coach

Kayla Itsines est une coach certifiée contrairement à Sonia Tlev. Cependant, la coach Lucile Woodward a participé à l’élaboration du Top Body Challenge.

Je pensais que cela plaçait les deux programmes d’égal à égal jusqu’à ce que je lise l’avis d’Élise, elle-même coach. Ne sachant pas à quelle mesure Lucile Woodward s’est investie dans le TBC et compte-tenu de certaines inquiétudes, mon cœur penche davantage pour Kayla.

BBG : 5 – TBC : 4

 

Le guide de nutrition

J’ai jeté un coup d’œil au guide H.E.L.P. de Kayla Itsines et ça ne m’a pas semblé faisable. C’est très personnel, j’ai besoin de choisir ce que je mange ! D’autant que les habitudes anglo-saxonnes du type manger des œufs au petit-déjeuner, très peu pour moi.

Quant au Top Body Nutrition, je vous dirige vers l’avis de Juliette.

Je n’ai donc pas d’avis sur la question. Je remarque cependant qu’il existe une version végétarienne chez Kayla Itsines.

BBG : 5 – TBC : 4

 

Les résultats

Avec le recul, j’ai été un peu déçue par les deux. En voyant les photos de transformations avant / après sur les réseaux sociaux, je m’attendais à obtenir des résultats très visibles. Or, je n’ai pas gagné ma tablette de chocolat !

Néanmoins, j’ai revu mes photos durant la période BBG et les résultats sont loin d’être négligeables. Je me suis bien affinée au niveau des cuisses, du ventre et des hanches.

Je pense que les résultats ont été plus légers après le TBC. Je crois que c’est surtout ma partie supérieure qui a progressé avec plus de biceps et plus d’abdos.

Je dirais que les résultats sont plus visibles grâce au BBG mais, ce n’est pas étonnant vu l’intensité du programme.

BBG : 6 – TBC : 4

 

Battle des programmes de fitness : Bikini Body Guide vs Top Body Challenge ! Lequel sera le meilleur ? Découvrez la réponse sur lutetiaflaviae.com

 

Le prix :

Le Top Body Challenge est à 39 euros pour 44 pages.

Le Bikini Body Guide est à 69,99 AUS dollars soit 46,66 euros pour 189 pages.

Le TBC est donc moins cher mais, si on compare le rapport qualité / prix, c’est le BBG qui gagne.

Soit dit en passant, quand je vois que mon ebook de 86 pages est à 10 euros, ça me donne envie de rire mais, chacun fait ce qu’il veut !

BBG : 7 – TBC : 4

 

L’expérience générale

Avant chaque séance de BBG, j’angoissais à cause du niveau très élevé du programme. J’étais également irritée par toutes les adaptations que je devais faire à cause du matériel.

Cependant, la sensation une fois la séance terminée était géniale ! Je me sentais en pleine forme et ultra fière de moi.

Pour le TBC, je ne m’attendais pas à ce qu’il soit aussi difficile dans l’exécution des exercices. J’ai eu pas mal de douleurs : courbatures au début car je n’avais pas fait de sport depuis plus d’un mois et douleurs liées aux exercices.

Je me suis lassée plus vite et c’était moins un challenge, justement, que le BBG. Malgré cela, c’était tout de même agréable à faire.

Il y a du positif et du négatif dans les deux programmes mais, avec le recul, j’ai préféré le BBG !

BBG : 8 – TBC : 4

 

Mon avis et ce que je conseille

Quelque soit votre niveau, si vous tenez à faire l’un de ces deux programmes ou même les deux, ils peuvent être très bien ou très mauvais pour vous.

Comme pour n’importe quel programme, je vous encourage vivement à vous adapter à votre niveau, à vos conditions (matériel, emploi du temps) et à ne pas vous imposer une routine qui deviendrait intenable.

Écoutez votre corps, si vous ressentez des douleurs, si vous êtes à bout de souffle, ne vous forcez pas ! Les conséquences peuvent s’avérer graves !

Renseignez-vous bien avant de commencer auprès de professionnels : médecins et coachs sportifs voire, kinésithérapeutes.

Enfin, prenez du recul quant aux résultats que vous obtiendrez !

 

Et vous, est-ce que vous avez une préférence pour l’une de ces méthodes ? Avez-vous envie de les tester ?

Pin It on Pinterest

Share This